top of page
Rechercher

Les problèmes qui affectent nos chevaux au retour du printemps

Le retour du printemps, c’est le retour des beaux jours, des concours sous le soleil et des journées à rallonge. Mais, printemps n’est pas forcément synonyme de bonheur chez nos amis les chevaux car les problèmes reviennent au galop ! Pour cela nous allons vous montrer les problèmes récurrents qui arrivent au retour des beaux jours et comment nous pouvons les tenir à distances.


1. Le calvaire des insectes ailés


Qui dit le retour de la chaleur, dit le retour des insectes ailés qui viennent nous embêter surtout lorsque nous sommes en extérieur. En effet, lorsque les chevaux profitent du soleil et de l’herbe fraîche, les insectes ailés sont particulièrement présents, notamment les mouches, les mouches plates, les taons ainsi que les moustiques qui peuvent être responsables de piqûres douloureuses. Ces derniers, viennent gêner les chevaux et peuvent être porteurs de maladies. De plus, l'activité des insectes génère également des désagréments tels que des conjonctivites, la surinfection de plaies, la transmission de maladies, telles que la fièvre West-Nile ou l'anémie infectieuse (AIE).



Comment lutter ? Tout d’abord, éviter les zones humides avec des eaux stagnantes où certains de ces insectes prolifèrent. De plus, l’entretien des lieux de vie est très important pour limiter leur venue. Pour la protection du cheval, vous pouvez utiliser différentes protection contre les insectes tels que les chemises anti-mouches ou “nid d'abeilles” et les masques afin de protéger les zones sensibles. Vous pouvez également disposer des huiles essentielles à l'eucalyptus, citronnelle, géranium … sur ces protections afin de repousser au mieux ces insectes. Il est important également de bien vermifuger votre animal, pour ajouter une protection supplémentaire et ainsi éviter toute infestation faite par les insectes ailés ou non.


Les piqûres d’insectes peuvent avoir des impacts importants notamment sur les chevaux qui sont atteints de Dermite Estivale Récidivante des Equidés ou (DERE). En effet, les chevaux ayant de la Dermite sont beaucoup plus sensibles aux piqûres et aux conditions de vie à l’arrivée des beaux jours. Ces démangeaisons sont intensifiées avec cette maladie et incite donc le cheval à se gratter. Les écorchures s’infectent alors et provoquent également des pertes de poils notamment au niveau de la queue et de la crinière. Il est important alors de prévenir, en choisissant les bonnes heures de sortie (le soir), protéger votre cheval en mettant une couverture spécifique et adopter un pansage régulier. Utiliser des produits anti-mouches, des huiles essentielles, et également des recettes naturelles telles que le vinaigre des 4 voleurs, l’huile de cade ou bien la terre de diatomée.


2. Les infections respiratoires chez le cheval


Le printemps est une période où il est très fréquent que les chevaux commencent à montrer des symptômes respiratoires tels que la toux ou les sécrétions nasales. Bien que cela soit souvent associé au fait que les chevaux soient montés plus souvent ou travaillent plus fort ce qui augmente le dépôt d'allergènes et d'irritants dans les poumons.


Ces infections sont causées par des virus ou des bactéries et parfois des mycoplasmes plus fréquents chez les jeunes chevaux. L'hiver peut être une bonne période pour les chevaux contrairement à l’été qui, pour les chevaux, est un risque lorsqu’ils quittent les écuries et vont se mélanger à d'autres chevaux. (rencontrés sur les terrains de concours, les lieux de rassemblement…) C’est alors que le risque pour les chevaux en ce qui concerne les maladies infectieuses, et un peu moindre en hiver et plus élevé pendant la saison de compétition. De plus, c’est en passant du temps dehors que les chevaux sont plus facilement en contact avec les pollen, ce qui accentue les différentes infections respiratoires et autres.


3. L’alimentation chez les équidés


Retour du beau temps, égal retour des paddocks ! En effet, lorsque le soleil pointe le bout de son nez nous avons tous tendance à mettre nos chevaux au paddock mais malheureusement cela a un impact sur l’alimentation de votre cheval. Un cheval peut passer entre 10h et 12h à brouter ce qui est totalement différent du box. Il faut donc un temps d'adaptation pour le système digestif. Si des difficultés sont rencontrées par rapport à cela , on pourrait penser à des coliques ce qui n’est pas une chose à prendre à la légère. Il faut savoir que les coliques sont la première cause de mortalité chez les équidés. Les coliques se manifestent par un ralentissement ou même un arrêt du système digestif.

La fourbure est un autre problème rencontré et qui lui aussi est lié à l’alimentation. La fourbure est une maladie caractérisée par une inflammation douloureuse des tissus mous des pieds, généralement des deux antérieurs ou des quatre membres, à l'intérieur de la boîte cornée. Cette dernière est aussi une très grande cause de mortalité chez les équidés. La majorité des fourbures sont liées à l'alimentation de l’animal due à la surconsommation de céréales. Il est donc très important de faire attention à la transition box, paddock pour ne pas provoquer cela.



4. Les programmes du Manika Laser



Dans ces différentes situations, le Manika laser peut intervenir afin de limiter le calvaire de nos chevaux et donc les soulager. Effectivement, lorsque les chevaux ont tendance à se gratter intensivement, ou lorsque la gale de boue apparaît lors des sorties au paddock, il est possible d’utiliser le Manika Laser. Il existe sur cet appareil, des programmes anti-infectieux et cicatrisation afin d’éviter la surinfection ou même une lymphangite qui peut devenir très grave si cela n’est pas surveillé et traité régulièrement.

En somme, lors des fortes chaleurs, cela peut s’avérer très dur pour nos chevaux et plus particulièrement lorsqu’ils se retrouvent en extérieur. Pour cela, il est bien de détoxifier le sang ainsi que le foie avec les programmes Hemo et Hepato. Il faut retenir que l’été il est très important de rester vigilant pour les premières sorties en extérieur.






70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page