top of page
Rechercher

La gestion du stress lors des compétitions

Chez les humains, comme chez les animaux, le stress se manifeste lorsqu’il y a une forte pression psychologique, ce qui peut avoir des conséquences. Nous verrons donc comment le cavalier peut détecter les signes de stress qui se manifestent chez le cheval et que faire dans ce cas.



1. Quels effets peut avoir le stress sur la santé du cheval ?


En effet, le stress n’est pas un état qui se manifeste seulement chez l’homme. Le stress se manifeste également chez nos équidés et particulièrement quand ils savent que c’est le moment d’aller en compétition. Chez le cheval, le stress peut entraîner une perte de performance immédiate en affectant la concentration qu’il peut avoir. Le stress peut se manifester par des raideurs et des contractions inhabituelles. Lors de la compétition, la tâche sera plus complexe pour le cavalier car cela réduit les chances de pouvoir performer.

Le stress peut être nécessaire et vecteur d’adrénaline et peut être bénéfique mais on dira que le cheval est en mode “alerte”. On dit cela quand le cheval porte une attention accrue à l’environnement de compétition ainsi qu’au travail demandé. Le cheval devient alors beaucoup plus sensible et cela devient ensuite un facteur négatif et néfaste que le cavalier se doit de traiter.

Le stress peut arriver de manière très occasionnelle comme régulière. S’il se manifeste de manière régulière, il est important d’être vigilant. Différents symptômes permettent de le détecter comme les ulcères, la perte de poids ou même des tics divers. Ces pathologies sont pour le moins différentes mais elle affecte le physique du cheval sur le long terme.


2. Comment le cavalier peut-il détecter le stress de son cheval ?


La détection du stress chez les animaux et chez les humains est différente. Ce qui diffère est que l’humain peut communiquer par la parole contrairement aux animaux. Sur l’aspect plus scientifique, le stress chez un cheval se montre par la variation du taux de cortisol.

En général, le mal-être du cheval au stress peut se révéler grâce à des analyses de salive. Effectivement, si vous observez un mal-être sur le long terme, effectuez un prélèvement de salive ou de sang ce qui permettra de relever le degré de stress que votre cheval subit.

Des facteurs physiologiques permettent une lecture émotive du cheval stressé, cette dernière identifiera de l’anxiété, stress … Le développement de troubles comportementaux, une sudation abondante ou un manque d’appétit reflète l’état de stress de votre cheval. Il faut également prendre en compte l'augmentation du rythme cardiaque, qui peut être un facteur qui traduit l’anxiété.


3. Que faire avant la compétition ?


Tout d’abord, il est nécessaire de désensibiliser votre cheval avant une compétition afin de l'habituer à voir des éléments regardants.

Cette désensibilisation se base aussi sur le fait qu’il faut habituer votre cheval à voyager régulièrement afin que le jour de compétition vous n’ayez pas de problème avec cela. De plus, vous pouvez emmener votre cheval en balade afin qu’il puisse être habitué aux extérieurs. Il est aussi possible d’emmener vos chevaux dans d’autres écuries afin de faire des séances en extérieur.

La désensibilisation n’est pas seulement basée sur l’aspect visuel, mais aussi sur l’aspect auditif. Vous pouvez habituer vos chevaux aux bruits et à la musique qui sont très présents lors de compétitions.



4. La gestion du stress le jour J


Afin de ne pas transmettre ce sentiment de stress, le cavalier doit faire en sorte de se comporter comme à la maison. Le cavalier doit devenir un repère pour le cheval qui se sent perdu à ce moment-là. Un cavalier stressé ne fera qu’empirer la situation.

Des aliments complémentaires sont disponibles sur le marché afin d’anticiper la sensation de stress chez le cheval. Ces compléments sont non dopants et permettent la décontraction et le calme chez le cheval. Cela peut donc être une solution complémentaire aux problèmes de stress que rencontre votre cheval.

Vous pouvez également effectuer un contrôle du rythme cardiaque de votre cheval afin d’observer si le stress se manifeste et ce grâce au kardia mobile.




5. Le rôle du Manika Laser


Pour les chevaux qui sont régulièrement stressés, Manika Laser propose un programme Relax, pour aider vos chevaux à retirer cette raideur qui les handicap. Ce programme est recommandé sur les zones les plus faibles et les plus douloureuses lors de leur état de stress ( ex : zone ovarienne pour les juments).







61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page