top of page
Rechercher

L'arthrose et l'arthrite chez le cheval

Qu'est-ce que l'arthrose et l'arthrite chez le cheval ?


Si nous évoquons les termes "arthrose" et "arthrite", quelle serait votre réponse ?


L'arthrose constitue l'une des principales causes de boiterie chez le cheval. Il s'agit d'une maladie articulaire dégénérative qui affecte les articulations des membres ou les synoviales.


L'arthrose est fréquemment observée dans les jarrets, les boulets, le grasset, l'encolure, le dos, et d'autres régions du corps équin. Les conséquences de cette affection incluent une inflammation du tissu conjonctif et une dégradation du cartilage articulaire, pouvant entraîner une raideur voire une boiterie chez le cheval.


Crédit photo : Marie Sapin


Quant à l'arthrite, il s'agit d'une infection bactérienne de la structure intra-synoviale. Cette infection est à prendre au sérieux, car les bactéries provoquent une inflammation de la membrane synoviale. L'arthrite, douloureuse pour l'équidé, peut résulter d'un traumatisme.


Comment traiter l'arthrose ?


L'arthrose, maladie articulaire dégénérative, affecte nos équidés par le biais d'impacts répétés, d'un entraînement intensif et de compétitions exigeantes. Le traitement varie en fonction du stade de la maladie. 


Dès l'apparition de symptômes tels que l'inflammation, la raideur ou la boiterie, le cavalier doit réagir sérieusement. Le repos et les anti-inflammatoires sont essentiels. Après cette période de repos, le vétérinaire peut recourir à des injections d'acide hyaluronique ou de corticostéroïdes pour soulager la douleur.


Des approches non médicamenteuses existent également, telles que l'intervention d'un ostéopathe ou l'utilisation d'un soft laser, comme le Manika Laser.


Crédit photo : Marie Sapin


L'arthrite, un adversaire redoutable


Comment détecter l'arthrite chez le cheval ? 


Seule une ponction de liquide synovial et un examen complet permettent de confirmer la présence d'une arthrite. Les traitements comprennent des médicaments, des injections intra-articulaires et parfois la chirurgie. 


La luminothérapie est un bon moyen sans danger d’aider notre cheval, ce qui fait de Manika Laser un atout précieux pour le processus de guérison.


Le rôle de Manika dans cette bataille


Comme observé, le Manika Laser est bénéfique pour les deux pathologies.

L'utilisation d'un laser de type 1 apaise et accompagne le cheval dans le processus de guérison.


Quels programmes utiliser ?


Deux programmes peuvent aider votre cheval ou prévenir ces maladies. Le programme "Bien-être" (led rouge) favorise la relaxation et la détente du cheval, c’est un programme qui réduit l’inflammation. 


Utilisez ce programme une fois par jour pendant 1 à 2 semaines, en fonction de la gravité de l'inflammation. 

Après cette phase, utilisez le programme "Regen" (led bleue) pour la régénération du cartilage. 

Une étude est en cours avec un laboratoire afin d’avoir la connaissance la plus aboutie. 


Crédit photo : Marie Sapin


Effectuez ce programme une fois par jour pendant les 2 premières semaines en traitement d'attaque, puis 2 à 3 fois par semaine.


En cas d'arthrose avec inflammation, utilisez préalablement le programme Bien-être.


Il est crucial que votre cheval bénéficie d'un suivi par des professionnels de santé tels que vétérinaires, ostéopathes et maréchaux-ferrants, afin de garantir une vie agréable et les meilleurs soins possibles. 


Manika Laser est à vos côtés pour aider votre cheval, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.


💡 Les lasers sont également disponibles à la location.


40 vues0 commentaire
bottom of page